La Communication non violente

La CNV, ou communication empathique est un outil puissant pour résoudre les conflits.

L’empathie, c’est écouter l’autre et l’accepter tel qu’il est, sans jugement, avec ses spécificités, ses aptitudes, ses barrières…. Ce n’est en aucun cas se mettre à sa place.

Le but de la communication empathique, est d’élaborer des solutions en respectant chaque personne, dont vous.

Cela permet de :

  • Diminuer l’hostilité et l’opposition
  • Dénouer les conflits
  • Respecter les personnes
  • Responsabiliser les personnes

Comment faire :

Commencer par une écoute active : EMPATHIE et REFORMULATION afin de déterminer les besoins de chacun.

  1. Exprimer directement son empathie :
    « je comprends que tu sois déçu »
  2. Reformuler ce que l’autre vient de dire :
    « Si je comprends bien, tu es contrarié que je ne t’autorise pas à aller voir le film “Baleine”avec Benjamin. »
  3. Dire qu’à sa place vous ressentiriez la même chose :
    « Honnêtement, j’aurais probablement été trés déçu comme toi à ta place. »

=> Les émotions sont nommées, et vous avez compris le coeur du problème.

=> Votre enfant sait maintenant qu’il est compris, ses émotions sont déscendues à un niveau normal qui permet à son cerveau d’écouter et de se mettre en action pour trouver une solution

Exprimez les besoins de chacun
1) Nommer ce que l’on imagine être les besoins de l’autre :
« J’ai conscience que tu aurais aimé connaître la vie des baleines et partager un super moment avec Benjamin»

2) Nommer ses propres contraintes :
« Je n’ai pas la voiture pour vous y conduire, et vous êtes encore un peu jeune pour y aller seuls en semaine»

=> Vous lui formulez clairement les enjeux contraires.

 

Commencez a élaborer des solutions :

  1. Nommer ce que l’on aurait souhaité faire :
    « Je pensais plutôt que l’on irait ce weekend, quand j’aurais récupéré la voiture de chez le garagiste»
  2. Tissez le lien:
    « Crois-tu que Benjamin souhaiterais venir ce weekend avec nous ?»

=> Proposez une solution, une alternative, ou tout simplement demandez-lui de participer à la recherche d’un compromis : Comment-peux-t’on faire pour….?

Optenez l’adhésion

  1. Qu’en penses-tu?
  2. Vois-tu une autre solution qui pourrait convenir à tous les deux?

=> Invitez le à accepter, ou proposer une autre solution qui tienne compte de tout.

Parfois la seule solution est l’acceptation

Il ne peut pas faire autrement : Prendre son médicament pour reprendre l’exemple de Caline Majdalani

Son refus cache peut-être un problème trivial :
Assèchement de la bouche par le médicament

Il se peut qu’une solution pour amoindrir le problème soit possible :
prendre un jus d’orange tout de suite après. Voir avec le médecin…

Dans ce moment là plus qu’un autre, l’empathie est TRES importante.


SPACEE – outil d’aide à l’entretien de David Servan-Schreiber

SPACEE est un moyen mnémotechnique pour conduire une conversation empathique vers la résolution d’un problème :

S => Source : s’adresser à la source du problème, donc à la personne à l’origine du conflit/désacord.

P => Place et moment : il convient de choisir un endroit calme, privé et protégé, et le moment propice pour avoir une discution.

A => Approche amicale : mettre à l’aise l’interlocuteur, et le rendre réceptif.
Exemple : “je souhaitais te parler à coeur ouvert, car tu sais comme je tiens à notre relation…

C => Comportement objectif : Décrire les faits/comportements, de manière objectif sans jugement de valeur. Exemple : “Tu étais en retard, j’attendais de puis longtemps” “Tu t’es mis à parler si fort, tout le monde nous regardait”

E => Emotion – Décrire son émotion, ce qui nous a heurté.
Exemple: “j’étais très inquiète” “Ca me met mal à l’aise quand tu agis comme ça”

E => Espoir déçu – parler de ce que l’on attendait, du besoin qui n’a pas été assouvi.
Exemple : “j’espérais avoir le temps d’aller à cette exposition” “j’ai besoin d’être sure de me sentir bien à tes cotés”

Sources : “Guérir”de David Servan Schreiber – Ed Pocket


Se faire aider pour mettre en place une education non-violente

Les psychologues TCC sont rompus à ces techniques et pourront vous aider à la mettre en pratique.
Il existe également de plus en plus d’ateliers pour parents qui fleurissent en France, et ça peut-être une bonne façon de se faire coacher efficacement , en voici plusieurs :

ATELIER DE PARENTS – La mouvance du Dr Haim Ginott :

Methode Adele Faber et Elaine Mazlish

=> La carte de France et d’ailleurs des Ateliers

ATELIER DE PARENTS – La méthode du Dr Thomas Gordon

http://www.ateliergordon.com/index.php
Site d’une association proposant des formations et aides à la parentalité selon les principes du Dr Thomas Gordon. (on y apprend notament la communication non violente, les rapports gagnant-gagnant…)

Aide à la parentalité

Il existe aussi des organisme pas forcément ciblé CNV, mais qui offre une aide à la parentalité pour aider à apaiser la relation parents-enfants :

EPE – IDF
=> http://www.epe-idf.com/html/index.php
Une association qui met en place de la guidance parentale, de l’aide aux familles – avec des groupes de paroles, un CMP, une maison ouverte et des conférences …

ils ne sont pas forcément ciblé sur la CNV mais l’aide à la parentalité comprend systématiquement des aides relationnelles.

EDUCASOL

Différents partenaires de l’éducation nationale proposent des dispositifs et des actions pour rapprocher l’école et les parents, dans une dynamique de coéducation.

ils ne sont pas forcément ciblé sur la CNV mais l’aide à la parentalité comprend systématiquement des aides relationnelles.

=> Site des ressources Educasol

 

EN SAVOIR PLUS ?

Les situations sont récurentes :la communication empathique vous permettra de connaître la cause. Cela évite que le problème se représente à nouveau de manière critique.

L’OBJECTIF : Agir en amont des problèmes

ECOUTEZ : le problème n’est pas forcément ce que vous pensez au prime abord.

NE CONCLUEZ PAS TROP VITE: Le risque étant de passer à coté du problème et de proposer une solution inopérationnelle à l’enfant (renforcement de la défiance envers les adultes)

LIENS :

CTAH : Caline Majdalani  – ” Je suis un parent dépassé par les crises de mon enfant”
Chap 4 : Résolution
Chap 5 : Empathie
Chap 6 : Identifier

NVA : Non Violence Actualité – Des ressources pour mieux vivre ensemble

PARENTALITE POSITIVE : https://www.facebook.com/ParentalitePositive

BIBLIOGRAPHIE :

Parents efficaces
Dr Thomas Gordon – Ed Poche

Petit Cahier d’exercices de Communication Non Violente
Anne Van Strappen et Jean Augagneur -Ed Jouvence (Broché fev 2010)

Parent epanouis, enfant epanouis
Adele Faber et Elaine Mazlish (31 mars 2001)

… Et toute la série des mêmes auteurs :
Parler pour que les enfants apprennent à la maison et à l’école.
Parler pour que les enfants écoutent, et écouter pour que les enfants parlent
…/…

Guérir
David Servan Schreiber- Ed Pocket

Sources :